Concours National 2012

Les 76 jeunes, assis dans l’Aula Magna de l’Università della Svizzera italiana à Lugano et qui attendent la remise des prix avec impatience, ont parcouru un long chemin. Pour participer au Concours National, ils ont dû soumettre leur travail il y a près d’un an et passer les épreuves de présélection dans le cadre d’un workshop (atelier), au début de l’année. Sur les 120 travaux présentés au total, 61 ont atteint le stade final à Lugano.

Lors de la remise des prix à l’Aula Magna, les jeunes apprendront enfin comment le jury spécialisé a évalué et jugé leurs travaux de recherche. Sur les 61 travaux présentés, 17 ont obtenu la mention «bien», 29 la mention «très bien» et 15 la mention «excellent». Un prix d’un montant compris entre 500 et 1200 francs est associé aux différentes mentions attribuées.

Avant que les jeunes chercheurs ne reçoivent leurs prix et attestations, le conseiller fédéral Alain Berset tiendra un exposé festif. Le conseiller fédéral souligne en premier lieu une qualité importante des jeunes chercheurs: celle de s’interroger. A l’origine de toutes les innovations figure toujours le questionnement. Seules l’interrogation et la curiosité permettent d’extraire la quintessence de toute chose.

Les travaux les plus remarquables seront en outre récompensés par l’un des très convoités prix spéciaux, «organisés» en Suisse et à l’étranger. L’un de ces prix donne notamment le droit de participer au concours européen de l’UE à Bratislava. Un autre mènera les heureux lauréats à Oswego (Etats-Unis) ou à Taïpeh (Taïwan) pour une exposition scientifique ou consiste en une invitation à la remise des prix Nobel dans le cadre d’un camp scientifique à Stockholm.