Communiqué de presse

«Représenter la Suisse au championnat mondial m’a montré que nous pouvons ensemble, en mobilisant nos différentes compétences, construire un avenir meilleur» – Gabriele Dutli

Alors que la Suisse célèbre encore la victoire historique de Nemo à l’Eurovision 2024, un nouveau succès international fait écho en Californie. Gabriele Dutli (19 ans) de Dietlikon (ZH) a convaincu le jury lors du championnat mondial pour jeunes scientifiques à Los Angeles, où plus de 63 pays étaient représentés. C’est grâce à son «Hygrobot», un robot autonome biodégradable qu’il a raflé hier la troisième place dans la catégorie «Materials Science» de la Regeneron International Science and Engineering Fair 2024 (ISEF).

Lors du championnat mondial, qui s’est tenu du 11 au 17 mai, Klaus Scheffler (20 ans) de Bâle-Ville et Lamiah Hammam (20 ans) d’Ebnat-Kappel, ont également porté les couleurs helvétiques aux côtés de Gabriele Dutli. La délégation suisse est sélectionnée chaque année à travers le Concours national de la Fondation Science et jeunesse. En plus de la mention «excellent», ces jeunes avaient décroché «un Prix spécial», attribué par la Fondation Gebauer, leur permettant de s’envoler pour Los Angeles afin d’y représenter notre pays.

Gabriele présentant son projet dans l’exposition des travaux du 58ème Concours national

Gabriele récompensé sur scène le 17 mai 2024 à Los Angeles



Un robot biodégradable suisse fait fureur à Los Angeles

Gabriele Dutli a remporté la troisième place dans la catégorie des sciences des matériaux avec son projet intitulé «Impression 3D d’un objet se déplaçant par stimulation hygroscopique». Il a développé un petit robot autonome et biodégradable, nommé ‘Hygrobot’, capable de se déplacer en utilisant les fluctuations d’humidité de l’air ambiant.

Gabriele Dutli avait déjà impressionné le jury suisse en obtenant la mention «excellent» pour ses recherches:

«Ce projet est le résultat d’un processus de développement complet. L’«Hygrobot» – un petit robot fonctionnel, autonome et biodégradable – tire son énergie des variations d’humidité de l’air ambiant. Pour le concevoir, Gabriele a dû s’appuyer sur les dernières études ce domaine très pointu. Il lui a fallu construire plusieurs prototypes et vérifier la fonctionnalité du robot en suivant une méthodologie stricte. Plusieurs exemples d’utilité pour la société sont explicités», a souligné Kaspar Löffel, l’expert qui a suivi Gabriele dans le cadre du Concours national.

Qu’est-ce que l’ISEF?

11-17 mai à Los Angeles, Californie, au Los Angeles Convention Center

L’ISEF est le plus grand concours scientifique pré-universitaire du monde.

Il se déroule chaque année aux États-Unis. Les finalistes de l’ISEF peuvent y remporter des prix en espèce, des distinctions et des bourses d’études. Chaque année, plus de 1’600 jeunes chercheurs·euse·s du monde entier ont l’opportunité de participer à l’ISEF en remportant les meilleurs résultats dans les concours scientifiques de leurs pays d’origine respectifs. Depuis sa création en 1950, l’ISEF est devenu un événement majeur dans la communauté scientifique mondiale, célébrant et encourageant la relève scientifique. En tant que partenaire exclusif en Suisse, la Fondation Science et jeunesse désigne chaque année les représentant·e·s de la délégation nationale composée de lauréat·e·s du Concours national.

Overview Special Awards
Special Award Organizations – Society for Science

Overview Grand Awards
Awards at Regeneron ISEF – Society for Science

Vous souhaitez en savoir plus sur la délégation suisse? N’hésitez pas à me contacter:

Xénia Châtelain
Responsable de projets Suisse romande
+41 31 511 52 58