L’histoire de la fondation

Chez bon nombre d’individus, la curiosité est un trait caractéristique. Elle correspond à la volonté d’interroger, de découvrir et de comprendre ce qui nous entoure. Toutefois, les possibilités d’épancher cette soif de recherche sont souvent limitées pour les jeunes.

Au début du 20e siècle, le jeune Adolf Portmann a également fait cette expérience – il n’a guère pu donner libre cours à sa curiosité scientifique. Les moyens étaient à l’époque trop limités, l’offre en matière d’initiatives d’encouragement scientifique destinées aux jeunes trop restreinte. Ce biologiste de Bâle devenu ultérieurement célèbre a mis à profit ces expériences pour assurer en 1967 ‑ à l’âge de 70 ans ‑ la présidence du premier Concours national de Science et jeunesse.

 

Plus des videos