Quel est le lien entre la recherche et la formation professionnelle? Vous nous posez souvent cette question √† la lecture du nom de notre Fondation! ūüėĄ

Pour marquer notre engagement pour la formation professionnelle nous avons participé la semaine dernière aux SwissSkills 2022.

Nos jeunes chercheuses et chercheurs √©taient aussi de la partie. Marvin Hotz (automaticien CFC), Dominic Rinderer (informaticien CFC en technique des syst√®mes), Melanie St√ľdli et Livia Niederer (dessinatrice en architecte CFC), ont pr√©sent√© leur projet sur notre stand.

1. D√©veloppement d’un treadmill VR in√©dit (pour lutter contre le mal des transports)

2. D√©veloppement d’un drone Search-and-Rescue (afin de faciliter le travail des secouristes en cas de catastrophes naturelles)

3. Tiny House РHabiter de façon moderne dans un espace optimisé (choisir le minimalisme pour trouver la paix intérieure)

Ces trois projets ont été réalisés pendant leur formation professionnelle et ont été récompensés lors du Concours national pour leur caractère innovant.

Avoir une bonne id√©e, c’est simple. La mettre en pratique, c’est un autre d√©fi. Pour qu’un projet puisse voir le jour, il faut d√©velopper une m√©thode, √©tudier les solutions existantes, d√©cortiquer les r√©sultats pour pouvoir apporter une pierre √† l’√©difice de la recherche.

De nombreux apprenti¬∑e¬∑s ont d√©j√† exp√©riment√© un ¬ę¬†moment Eur√™ka¬†¬Ľ en rencontrant dans leur environnement professionnel ou priv√© un probl√®me qu’ils¬∑elles souhaitent r√©soudre. Marvin, par exemple, aime tester les derni√®res avanc√©es technologiques en mati√®re de jeux vid√©os. Lorsqu’il a commenc√© √† s’int√©resser √† la r√©alit√© virtuelle, il a rapidement ressenti le ¬ę¬†motion sickness¬†¬Ľ. En effet, certaines personnes ont des naus√©es ou des migraines pendant l’utilisation d’appareils de r√©alit√© virtuelle. Un probl√®me que le jeune apprenti a aussit√īt tent√© de r√©soudre. √Ä l’aide de la d√©marche classique d’un travail scientifique – probl√©matique, m√©thodologie, r√©sultats, discussion et conclusion – et de son exp√©rience en tant qu’automaticien, il a pu √©laborer un concept enti√®rement nouveau. Et m√™me brevet√© celui-ci.

¬ę¬†Avec son travail, Marvin Hotz a trait√© l’un des aspects les plus complexe de la r√©alit√© virtuelle, √† savoir, comment les utilisateurs peuvent-ils¬∑elles se d√©placer de mani√®re naturelle sans √©prouver des sympt√īmes de naus√©e? Production du mat√©riel, conception d’un environnement virtuel et tests avec les utilisateurs, Marvin a d√Ľ relever de nombreux d√©fis. Le mat√©riel, en particulier, a √©t√© con√ßu de mani√®re astucieuse¬†¬Ľ, rel√®ve Dr. Markus Zank, l’expert qui l’a suivi.

Dominic, Melanie et Livia ont √©galement voulu r√©soudre des probl√©matiques qu’ils et elles rencontraient dans leur vie quotidienne. Livia et Melanie, de leur c√īt√©, ont une forte conscience √©cologique et ont d√©cid√© de plancher sur la conception d’une ¬ę¬†tiny house¬†¬Ľ pour encourager un style de vie minimaliste. L’id√©e est la suivante: faire le grand m√©nage et ne garder que le strict n√©cessaire. Elles ont d’ailleurs elles-m√™mes pass√© trois jours dans une ¬ę¬†tiny house¬†¬Ľ pour pousser l’exp√©rience client √† son maximum. Leur formation en dessinatrice et architecte CFC a d√©finitivement √©t√© un atout dans leur projet.

Dominic, quant √† lui, s’est pench√© sur le grand probl√®me de la recherche de victimes d’avalanches: Si, par exemple, une personne est ensevelie sous la neige, les sauveteurs doivent lutter contre la montre en utilisant des perches et des outils peu maniables. Dominic s’est donc inspir√© des progr√®s r√©alis√©s dans les domaines de l’intelligence artificielle pour mettre au point un drone autonome. Sa particularit√©? Celui-ci assiste les sauveteur¬∑euse¬∑s dans la recherche de survivant¬∑e¬∑s d’une catastrophe naturelle ou dans la recherche de personnes disparues. Il a √©galement √©tabli une m√©thode permettant de classer les survivant¬∑e¬∑s par ordre de priorit√©. Gr√Ęce √† son apprentissage d’informaticien CFC en technique des syst√®mes, il a dispos√© des bases n√©cessaires non seulement pour traiter son projet de mani√®re th√©orique, mais aussi pour produire un drone fonctionnel. Le syst√®me a √©t√© mis en Ňďuvre √† l’aide d’un drone Parrot ANAFI (disponible dans le commerce) et du langage de programmation Python.

Les SwissSkills 2022 ‚ÄĒ s’inspirer mutuellement

Les SwissSkills ont permis de mettre en lumi√®re le grand potentiel de la formation professionnelle. Les cinq jours pass√©s sur le site de Bernexpo ont √©t√© extr√™mement enrichissants: nous avons pu parler de projets exceptionnels et rencontrer des personnes passionnantes. Des classes d’√©coles √©taient invit√©es et ont plong√© dans l’univers de la formation professionnelle suisse. Sur notre stand, nous avons pu donner √† certains d’entre eux¬∑elles un aper√ßu de nos programmes. Nous esp√©rons avoir pu √©veiller leur curiosit√© et nous nous r√©jouissons de recevoir des id√©es de projets passionnantes.

La nouvelle g√©n√©ration √©tait accompagn√©e par des enseignant¬∑e¬∑s engag√©¬∑e¬∑s, qui ont pu profiter d’un espace qui leur √©tait sp√©cialement d√©di√©: le Teacher’s Corner. Les enseignant¬∑e¬∑s jouent un r√īle crucial. C’est eux¬∑elles qui √©veillent les jeunes, leur donnent envie d’aller plus loin et parlent de nos offres. Sans leur engagement et leur soutien, les id√©es de Marvin, Dominic, Livia et Melanie n’auraient pas vu le jour.

Nous voulons encourager les jeunes √† int√©grer une perspective scientifique dans leur m√©tier, √† ne pas avoir peur de l’interdisciplinarit√© et √† donner vie √† de nouvelles id√©es pour continuer √† faire de la Suisse une place forte de l’innovation.